Bouchage des trous souris et rats

Boucher les trous et accès aux souris et aux rats

Une des étapes cruciales d’une bonne dératisation est l’étude des accès par lesquels les rats et souris peuvent passer afin de les boucher. En effet, il serait inutile de mettre des produits anti-nuisibles si les accès restaient ouverts. Tout simplement parce que d’autres rongeurs parviendraient à s’introduire dans vos espaces de vie ou de travail, et qu’il faudrait alors tout recommencer… et ce travail peut être sans fin !

Le rebouchage des accès : une expertise du dératiseur

Si cette étude des lieux peut sembler simple de prime abord, il n’en est rien. En effet, seul un dératiseur expérimenté saura découvrir tous les accès par lesquels les rongeurs peuvent passer. Et diagnostiquer ceux qui doivent absolument être rebouchés. Ne nous le cachons pas, cette étape de la dératisation est très souvent bâclée par les professionnels pour trois raisons principales :

  • elle peut être assez chronophage : chercher les trous nécessite d’étudier les pièces en détail
  • elle nécessite une expertise et une bonne connaissance des rongeurs et de leurs habitudes de vie
  • elle est souvent difficile physiquement : la recherche des accès nécessite souvent de déplacer des meubles, de l’électroménager (trous derrière une machine à laver par exemple), et de se faufiler dans des endroits qui sont parfois difficiles d’accès

La recherche des trous est souvent difficile et chronophage, mais elle est indispensable pour une dératisation efficace

bouchage trou souris
Avant / Après la pose de limaille d’acier anti-ronguers pour boucher les passages de tuyaux d’une cuisine © Parasystem

Le nombre de fois ou nous avons trouvé des trous énormes derrière des meubles de cuisine, des machines d’électroménager… est très conséquent. Et passer à côté découlerait forcément sur un échec vu que la voie est libre… Le plus souvent, le dératiseur pourra utiliser l’arsenal de techniques et de matériaux qu’il a à sa disposition pour reboucher les trous. Mais il peut arriver que le cas nécessite l’intervention d’une société de travaux si la configuration (taille du trou, accès difficile…) de la zone le nécessite.

Boucher les points d’accès aux rongeurs : plusieurs techniques et matériaux disponibles

Une fois l’ensemble des points d’accès découverts, Le dératiseur devra reboucher tous les trous qu’il juge problématiques.

Le rebouchage doit être effectué avec des matériaux durables

Avant / Après bouchage d’un trou au ciment (ciment brun utilisé pour montrer le trou bouché sur la photo, mais nous utilisons des couleurs adaptées aux murs lors de nos interventions, en général du ciment blanc) © Parasystem

En effet, bien trop souvent, nous constatons des trous bouchés à l’aide de mousses expansives. Malheureusement, si leur usage est très pratique, la mousse expansive ne résistera pas longtemps aux dents des rats et des souris qui en viendront donc à bout assez rapidement, et se retrouveront à nouveaux dans vos logements et espaces de travail.
A la question : les rats mangent-ils la mousse expansive ? Vous aurez compris que la réponse est clairement « oui » et que les mousses expansives anti-nuisibles n’existent pas, tout simplement parce qu’elles ne résistent pas aux dents des rongeurs, rats comme souris.

Utilisation de matériaux durables pour reboucher les trous

Fixation d’une grille d’acier et de ciment pour des trous et configurations différents – Cliquez pour Zoomer © Parasystem
Parasystem utilise, en fonction de la configuration des trous (taille, accès…) à obstruer, de la limaille d’acier que certains appellent « laine d’acier contre les souris« , des grilles d’acier, du ciment ou encore du mastic spécial « anti-rongeurs ». Si on utilise l’acier pour les grilles ou la limaille, c’est parce que tous les matériaux ferreux n’empêchent pas forcément la progression des rongeurs contrairement à l’acier. L’utilisation de ces matériaux durables et adaptés aux rongeurs, garantira une efficacité de la dératisation effectuée sur le long-terme.