Stop aux punaises de lit

Comment se débarrasser des punaises de lit ?

Les punaises de lit sont la plaie de nos régions tempérées, notamment en automne. Vous les reconnaissez lorsque vous vous réveillez le matin, le corps couvert de piqures rouges regroupées par zones et que de petites tâches brunes émaillent le blanc des draps. L’infestation est alors déjà bien avancée : les punaises se font discrètes au début de leur installation, jusqu’à ce qu’elles forment des colonies denses qui vous piquent toutes les nuits.

Comment s’y prennent-elles pour transformer votre sommeil en cauchemar ? Elles se nourrissent de sang et leur piqûre est violente, ce qui explique les traînées rougeâtres sur la couette au réveil. Elles affectionnent notamment les parties les plus tendres du corps humain. La peau gonfle et rougit, elle démange. Les insectes apprécient les recoins abrités de la lumière : ils se nichent dans les fissures d’un chevet en bois et les coutures du matelas, dans les plis des vêtements accrochés sur une chaise, sous des lattes de plancher et même dans les prises de courant. Le niveau d’hygiène des lieux compte peu, ils peuvent infecter n’importe quel endroit.

Avant qu’il ne soit trop tard, comment tuer les punaises de lit ? Il existe quelques gestes, que vous serez avisé d’adopter en prévention. Baissez d’abord la température de la pièce, cela contrariera la reproduction. Nettoyez ensuite la literie à très haute température : ces bestioles craignent les changements de température violents, c’est d’ailleurs pourquoi la congélation fonctionne aussi très bien. Utilisez un appareil à vapeur haute température pour le sommier et le matelas. N’oubliez pas le sol et le mobilier. Avec votre aspirateur, acharnez-vous dans les recoins, surtout s’ils vous semblent inaccessibles : ce sont les endroits rêvés où commencent les colonies. Une housse de protection pour le matelas n’est pas un achat dispendieux eu égard au risque encouru. Attention aux déplacements d’objets et de meubles : vous déplaceriez le problème au lieu de le supprimer.

N’utilisez pas à tort et à travers n’importe quel insecticide pour en venir à bout, vous mettriez votre santé en danger. Pour une lutte plus biologique, pensez au chien détecteur de punaises de lit. Son flair supérieur au nôtre rend dans ce domaine des services irremplaçables. Ces petites bêtes comme leurs œufs dégagent en effet une odeur caractéristique, tout-à-fait détectable pour le chien entraîné à la reconnaître. S’il aboie, c’est qu’il en a trouvé. Quel meilleur moyen que de repérer l’invasion avant qu’elle n’ait véritablement commencé ? Cette méthode est particulièrement utile si vous revenez d’un voyage dans une région du monde à risques reconnus.

Une entreprise de désinsectisation est cependant le seul moyen vraiment efficace pour se débarrasser d’une vraie contamination. Elle saura quels insecticides utiliser et mettra toutes les procédures en oeuvre pour que cela n’ait aucun impact sur votre santé. La société mènera la lutte contre les envahisseurs en deux étapes, distantes d’une quinzaine de jours. En effet, les œufs sont coriaces et résistent souvent au traitement. Il faut donc intervenir une seconde fois, après leur éclosion. Ensuite, à vous les nuits sans interruption.

  Pour aller plus loin

La nuisance la plus importante que les puces peuvent provoquer est bien sur la piqûre de punaise de lit : comment la reconnaître et l’éviter au maximum. Si une infestation est clairement déclarée chez vous, voici les différents traitements contre les punaises que vous pourrez utiliser pour vous en débarrasser.