cafards

Zoom sur les cafards : des nuisibles à éloigner de chez vous

Ces petites bêtes se faufilent dans nos cuisines et envahissent notre maison la nuit. Bien qu’elles puissent transmettre certaines maladies, c’est surtout leur présence qui dérange. Alors dès que vous tombez nez à nez avec cette insecte, il faut absolument mettre en œuvre les moyens pour s’en débarrasser.

Avant de s’intéresser à l’éradication des cafards chez vous via une désinsectisation, nous allons tout d’abord dans ce dossier répondre à quelques questions que vous vous posez surement telles que :

  • d’où viennent les cafards ?
  • Comment atterrissent-ils chez vous et pourquoi s’y retrouvent-ils ?

Alors sans plus attendre, zoom sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un cafard ?

Un cafard, aussi appelé blatte ou cancrelat, est un insecte assez grand à la forme ovale allongée et à la couleur communément brune. Sa tête munie d’antennes se cache sous son prothorax. Ses antennes servent d’instrument de repère dans l’espace, de détection de nourriture et de prédateurs, de moyen de communication avec d’autres cafards.

grand cafardSon corps repose sur de longues pattes qui lui permettent de courir à grande vitesse, il peut parcourir 130 cm/s. La plupart des cafards possèdent deux paires d’ailes. Certains n’en ont pas ou en possèdent en taille réduite.

Grâce à la forme aplatie de son corps, le cafard peut se faufiler entre les espaces les plus étroits. Quelques espèces peuvent même s’aplatir jusqu’au cinquième de leur épaisseur.

Depuis les 200 dernières années, cet animal a su s’adapter aux différentes conditions de vie, même les plus complexes. Il peut se nourrir de tout ce qu’il trouve : farine, miettes d’origine végétale ou animale et même de colle. Il peut également jeûner pendant des semaines.

Le cafard aime l’obscurité, c’est pourquoi on aperçoit souvent la cavalerie la nuit. En matière de conditions de vie, il préfère souvent les milieux chauds et humides. C’est également l’environnement propice pour la reproduction. En ce qui concerne cette dernière, ce sont les femelles qui attirent les mâles grâce à une odeur bien spécifique.

Quelle est la durée de vie d’un cafard ?

Certaines espèces peuvent pondre jusqu’à 50 œufs. L’espérance de vie moyenne d’un cafard est de 16 mois. Cela peut varier en fonction de l’espèce en question. Le compte à rebours commence dès la ponte. L’état œuf dure 1 mois, celui de larve 8 mois et celui d’imago 7 mois. La femelle peut féconder jusqu’à 30 fois au cours de sa vie.

Quelles sont les espèces de cafards présentes en France ?

On compte plus de 3500 espèces de cafards dans le monde. Pour la France, quatre espèces sont les plus courantes :

La blatte germanique

Représentant 90% des infestations en France, cette espèce mesure entre 13 et 16 mm de long. Elle se reconnaît par les deux bandes foncées et parallèles longeant sa tête jusqu’à la base de ses ailes. Cependant, ses battements d’ailes sont limités. La blatte germanique peut vivre entre 3 et 6 mois. Au cours de ce cycle, les femelles peuvent pondre 7 oothèques de 30 à 40 œufs chacun ;

La blatte orientale

Elle mesure entre 20 et 25 mm. Elle se démarque par sa couleur noire ou brun foncée. Chez le mâle, les ailes recouvrent ¾ de leur abdomen. Chez les femmes, les ailes ne se développent pas. Cette espèce peut vivre jusqu’à 1 ou 2 ans après la phase de nymphe ;

La blatte américaine

Est l’une des plus grosses, elle mesure entre 35 à 40 mm de long. A cause de cette taille, elle ne peut pas grimper sur les murs ou autres surfaces lisses mais uniquement sur le bois ou les surfaces rugueuses. Sa couleur rouge luisant la diffère des autres espèces. Chez le mâle, les ailes sont véritablement plus longues que le corps alors que chez la femelle, elles frôlent à peine le bout de l’abdomen ;

La blatte rayée

Etant l’une des plus petites, elle mesure entre 10 et 15 mm de long. Elle est spécifique par ses rayures marrons et jaune à l’abdomen. Le mâle peut voler tandis que la femelle non. Les ailes de cette dernière sont notamment plus courtes que celles du mâle. Une oothèque de blatte rayée contient environ 16 œufs. Au cours de sa vie, elle produit entre 5 à 18 oothèques.

D’où viennent les cafards dans une maison ?

Lorsque vous vous trouvez face à un cafard (mort ou vivant), une chose est sûre, c’est qu’il y en a beaucoup d’autres. Ils vivent par groupe et non en solo. Mais comment est-ce qu’ils atterrissent chez vous, vous demandez-vous ? Voici quelques éléments de réponse.

Vu que ces bestioles peuvent facilement se faufiler, même dans les espaces les plus étroits, alors même les tuyaux de plomberie feront l’affaire. Vous pouvez en apercevoir un qui sort de votre lavabo lorsque vous vous brossez les dents. Il faut savoir qu’ils aiment l’humidité, c’est pourquoi ils sont davantage présents dans la cuisine et la salle d’eau.

Le déménagement de vos voisins peut entraîner la prolifération de cafards si leur appartement est infesté, vous pouvez aussi en ramener de voyage si la bestiole a réussi à rester bien cachée dans votre valise. Ils peuvent se faufiler entre les montants de vos portes et fenêtres et même à travers des trous encore plus petits.

Vous n’avez jusqu’ici pas vu de cafards chez vous et puis tout à coup, vous en avez plusieurs, il n’est pas impossible qu’il y ait des œufs quelque part dans votre domicile. Sachez que les blattes femelles savent très bien cacher leurs oothèques, surtout les blattes orientales.

Une fois la période d’incubation passée, les œufs prennent vie. Comme il a été dit plus tôt, une oothèque peut contenir jusqu’à 40 œufs, par conséquent, d’un jour à l’autre, votre maison peut être infestée de 40 cafards.

Comment savoir s’il y a des cafards dans la maison ?

Les cafards peuvent être présents dans votre maison mais vous ne vous en apercevez pas.
Si vous constatez l’un des signes suivants, c’est qu’il y a des blattes quelque part chez vous :

  • Traces d’excréments: ceux des cafards sont de couleur noire et d’une longueur d’un mm. Ils ressemblent à des restes de café moulu ;
  • Sillages noires sur les murs: ce sont les traces de déjection ayant une forme un peu allongée que vous pouvez retrouver sur les murs et autres surfaces verticales ;
  • Dépouilles de cafards: vous pouvez en trouver dans les endroits favorables à leur survie, là où ils seraient à l’aise pour s’abriter ;
  • Oothèques de cafards: les œufs se trouvent dans ces poches. Si vous en trouvez quelque part chez vous, débarrassez-vous-en au plus vite. Même les restes de cocons de larves sont des signes à ne pas prendre à la légère ;
  • Emballages alimentaires trouées: remarquez si vos emballages se détériorent plus vite que d’habitude, vérifiez également vos livres ;
  • Odeur désagréable: les cafards diffusent une odeur nauséabonde. L’odeur s’accentue avec la population.

Sachez que les cafards peuvent se cacher dans des endroits peu probables. Ils peuvent nicher dans votre lavabo ou dans votre sous-sol. Vu qu’ils préfèrent l’obscurité, veillez à passer au peigne fin chaque recoin de votre maison, surtout s’il est peu fréquenté et à l’abri de la lumière si vous pensez que vous cohabitez avec des blattes.

Bouchez tous les petits trous dans lesquels ils pourraient se faufiler. Surtout, prenez garde aux œufs ou aux cocons, ils peuvent engendrer ou ont déjà engendré une quarantaine de cafards.

Pourquoi des cafards se retrouvent-ils dans une maison ?

Vous avez vécu la mauvaise expérience de faire face à un cafard sous la douche ou en allant dans votre cuisine la nuit, etc. Mais pourquoi vous ? Pourquoi chez vous ? Rassurez-vous, avoir des cafards comme animal de compagnie forcé ne signifie pas forcément que vous ne faites pas attention à la propreté ou que votre maison est sale.

La présence des cafards signifie uniquement que votre maison correspond à un environnement qui leur est favorable. L’eau représente la première source de vie essentielle à ces petites bêtes. L’humidité fait partie des premières conditions favorables au développement des cafards. Évitez alors de laisser de l’eau traîner sur l’évier ou ailleurs chez vous.

De plus, ces insectes s’adaptent facilement à un milieu donné. Tant qu’ils ont souvent accès à la nourriture, même des miettes, à la chaleur, à l’humidité et qu’ils restent à l’abri, c’est parfait pour eux. Ce sont des facteurs qui peuvent se retrouver dans tous les foyers.

Néanmoins, si vous leur donnez plus de latitude, votre maison sera rapidement envahie.

Evidemment, rappelons que l’hygiène est le premier ennemi des cafards. Si vous ne nettoyez pas régulièrement toutes les pièces de la maison ou ne sortez pas souvent vos poubelles, ne soyez pas surpris d’avoir de nouveaux compagnons.

Si vous habitez dans un appartement, au sein d’un bâtiment partagé, restez vigilant. Les systèmes de canalisation, l’hygiène douteuse de vos voisins peuvent causer une invasion de cafards même si vous prenez les précautions nécessaires.

Les cafards peuvent-ils causer des maladies ?

Quand vous avez des cafards dans votre cuisine, ils souillent votre vaisselle, votre plan de travail, vos appareils électroménagers et surtout la nourriture.
Sachant que ces bestioles traînent dans des endroits sales, ce n’est bien sûr pas hygiénique de couper son pain sur une planche à découper souillée par la salive ou les déjections des blattes.

Cela pourrait être cause de maladies telles que : la Gastro-entérite, la Salmonellose ou encore des maladies parasitaires. La présence de cafards chez vous est encore plus alarmante lorsque vous avez des enfants ou vos parents âgés sous votre toit.

Les remèdes naturels contre les cafards

Ils sont là ! Ils fouillent dans vos restes la nuit et vous font de mauvaises surprises dans la salle de bain. Les cafards sont en train de devenir lentement mais sûrement un cauchemar. Pour y remédier, voici quelques remèdes naturels pour vous en débarrasser si les produits chimiques ne vous disent rien de bon :

  • Acide borique et lait concentré : mélangez des boules d’acide borique avec du lait concentré. Placez-les à différents endroits dans la pièce infestée. Renouvelez l’opération toutes les trois semaines environ pour que les cafards ne reviennent pas ;
  • Un chat: tout le monde sait que les chats font fuir les cafards alors qu’attendez-vous ? Offrez-vous un chat et dites adieu aux blattes ! A condition de ne pas être allergique aux poils ;
  • Huile essentielle d’eucalyptus citronnée: cette solution est idéale lorsque les cafards sont encore en petit nombre. Procurez-vous cette huile essentielle et versez-en quelques gouttes sur du papier journal. Placez ce dernier sous l’évier ou autres endroits où les bestioles pourraient se cacher ;
  • Nettoyeur-vapeur au vinaigre blanc: il suffit de vous procurer du vinaigre blanc. Ensuite, remplissez le nettoyeur-vapeur et lavez toute la maison avec. Le sol de la cuisine, de la salle de bain, le dessous des meubles, là où les cafards pourraient se cacher quoi ;
  • Shampoing, vinaigre, huile : pour préparer la composition, mélangez un ½ verre de shampoing, la même quantité de vinaigre blanc, d’huile et un peu d’eau. Vaporisez dans la pièce et sous les meubles. Renouvelez l’action toutes les semaines ou selon le besoin.

Les autres manières de se débarrasser des cafards

Si vous n’êtes pas satisfaits des remèdes de grand-mère ou que vous cherchez une méthode plus radicale, voici d’autres alternatives pour expulser les cafards de chez vous :

  • Le gel anti-cafards: pour un maximum d’efficacité, veillez à acheter un produit de marque. Généralement, le paquet comprend un poussoir et une canule pour l’application de la solution. Pour l’utiliser, posez quelques gouttes dans les zones les plus fréquentées par les blattes : la cuisine, le garde-manger, les placards, la salle de bain, le sous-sol, le grenier, sous le canapé, etc.
  • Les insecticides et répulsifs: des produits spéciaux ont été créés afin de se débarrasser des cafards. Ces produits s’attaquent massivement aux petites bêtes dès la première utilisation. Vous pouvez en trouver de différentes marques et sous différentes formes (spray, aérosol, fumigène, etc.). Cependant, veillez à ce que les produits n’aient pas d’impact négatif sur votre santé. Pour cela, suivez le mode d’emploi et les conseils d’utilisation à la lettre ;
  • Les pièges anti-cafards: souvent associés avec les insecticides, les pièges sont faciles à utiliser et efficaces même dans les endroits vastes. Pour les utiliser, il suffit de localiser la zone infestée puis de déposer les pièges un peu partout. Chaque piège doit couvrir environ 10 m². Le dispositif reste efficace pendant 3 à 4 semaines ;
  • Faire appel à une entreprise spécialisée en désinsectisation: si vous avez tout tenté mais constatez que ces satanés cafards reviennent toujours, alors n’hésitez pas à contacter une équipe professionnelle de désinsectisation.